Voici une proposition de configuration que vous pourriez mettre en place dans une église de taille normale, pour réaliser un direct de manière "pro", assez simple à mettre en oeuvre, avec un seul technicien aux commandes, et avec un budget accessible pour une paroisse.

N'hésitez pas à me contacter pour vous aider à la mise en oeuvre :

 

Nous partons sur quelques principes de base :

  • Une bonne connexion internet dans l'église (fibre ou 4G ou 5G). 
  • Une sortie audio disponible sur la sonorisation de l'église (meuble sono à la sacristie ou ailleurs, tribune d'orgue par exemple).
  • Dans l'église : une tribune en hauteur au fond, une chaire bien placée à quelques mètres du choeur, pas trop haute (si pas de chaire, on placera la caméra principale à cet endroit fictif).
  • Prise de vue avec 2 caméscopes, pour un rendu plus pro (pas d'effet  bougé quand zoom avec la camera principale, puisque l'on aura switché sur la caméra fixe à la tribune).

Si vous n'avez pas de "technicien" disponible dans votre église, mais seulement une sacristain apte à appuyer sur un bouton, consultez le bas de cet article.

 

Emplacement chaire :

  • Caméscope principal, avec un bon zoom, par exemple Panasonic VX870, pouvant fonctionner sur batterie powerbank additionnelle si pas de courant sur place.
  • Trépied avec rotule bien fluide pour éviter les accoups. Si pas de chaire, il faudra un trépied pouvant monter au-dessus des têtes des personnes debout, on prendra le trépied KetF concept 238 cm SA254T1. On remplacera sa rotule classique par une rotule vidéo avec poignée de type Manfrotto ou Velbon.
  • Yolobox pro, monté sur le trépied avec une pince type "Microphone Holder", sur lequel on connectera internet (en wifi, CPL ou filaire RJ45), le caméscope principal en HDMI, le flux HDMI du deuxième camescope (en tribune) arrivant via un HDMI extender ("receiver", nous consulter, une seule marque fonctionne ainsi) lui-même connecté sur IP via un câble RJ 45, une prise CPL, ou encore une liaison wifi dédiée. On y connectera aussi l'arrivée audio provenant de la sonorisation de l'église (cf notre rubrique "audio" spécifique sur ce site, par exemple via système sans fil DJI MIC).
  • C'est depuis cet endroit que le technicien manipulera l'ensemble, le Yolobox lui permettant une visualisation de contrôle sur tous les paramètres.

 

Emplacement tribune :

  • Un caméscope additionnel, qui peut être de même marque (Panasonic), pour avoir le même rendu de couleur et d'image, ce peut être une version de base moins chère.
  • Un trépied classique, sur lequel on mettra le camescope en vue fixe d'ensemble de la nef de l'église (cela pourra aussi servir pour filmer l'organiste, si un deuxème opérateur est là haut).
  • Le tout branché sur le courant (ne pas oublier d'éteindre ensuite pour ne pas laisser le système chauffer !), et sur un extender HDMI vers IP ("sender"), connecté sur câble RJ45 allant jusque la chaire, ou sur prise CPL (si les CPL communiquent entre elles dans cette configuration - A tester avant, entre la chaire et la tribune), ou via wifi (utiliser un routeur dédié depuis la tribune, et un extendeur wifi relié à la chaire ou un extendeur wifi pouvant fonctionner sur powerbank du style TP link Nano Routeur 750 Mbps - Dans ce dernier cas, avec le Nano Routeur, votre routeur de la tribune doit pouvoir envoyer une adresse IP dynamique, donc être connecté à un réseau internet).

 

Emplacement meuble sonorisation :

  • On prend le son sur la sortie audio, et on l'envoie vers la chaire, soit par un long câble symétrique (XLR par exemple, que l'on désymétrise à l'arrivée - Nous consulter), soit via système sans fil (par exemple DJI MIC ou Klark - éviter les obstacles entre 2), soit via notre système extender HDMI sur IP (nous consulter aussi !), avec adaptateurs audio vers HDMI entre 2, utilisé par prises CPL (si ce système n'est pas déjà utilisé à la tribune) ou via Wifi. Cette dernière étape est sans doute la plus compliquée à installer, vous aurez peut-être besoin de me contacter.

 

Idée de budget :

A titre très indicatif, pour un budget total entre 2000 et 3000 euros :

  • Abonnement internet : ?
  • Câbles audio divers : 50 à 100 euros
  • Caméscope panasonic VX870 : 450 euros
  • Camescope Panasonic de base : 220 euros
  • Trépied KetF : 170 euros
  • Rotule fluide vidéo : 100 euros
  • trépied basique : 40 euros
  • Prises CPL : 50 à 100 euros
  • Paire d'extenders HDMI sur IP : 110 euros
  • Yolobox pro : 1200 euros
  • Pince Microphone holder : 10 euros
  • Power bank : 50 à 100 euros l'unité
  • Emetteur-transmetteur Klark tecnik : 170 euros, ou DJI MIC 330 euros
  • Routeur/extendeur HDMI : 100 euros

 Bonne installation !

 

Option encore plus simple :

Pour ceux qui n'ont pas les personnes ressources pour mettre en oeuvre cette configuration, on optera alors pour un système très basique, à une seule caméra :

  • ATEM mini pro, permettant de diffuser en appuyant uniquement sur un bouton, ce que tout sacristain sera capable de faire. Il sera relié à internet, et à la sonorisation de l'église.
  • Une caméra unique, on prendra alors une petite caméra HDCVI à vue fixe, fixée sur un pilier non loin du choeur, pour avoir une vue d'ensemble de la cérémonie. Cette caméra sera reliée par câble RJ45 avec les adaptateurs adéquats jusqu'à l'Atem mini pro, via des adaptateurs et via un convertisseur HDCVI vers HDMI. 

Idée de budget (700 à  1000 euros ?) :

  • Abonnement internet ?
  • Atem mini pro : 500 euros
  • caméra fixe hdcvi : 100 euros
  • câble de longue distance RJ 45 : 1 euro le mètre ?
  • adaptateur RJ45 vers HDCVI : 20 euros la paire
  • Convertisseur HDCVI vers HDMI : 70 euros
  • câbles audio divers : 20 à 100 euros.