A ma connaissance, il y a plusieurs possibilités, voici mon humble expérience dans ce domaine en 2019, suite à une installation réalisée dans une basilique à la demande du curé :

  • Les systèmes classiques utilisent des câbles SDI depuis la camera jusqu’aux écrans TV, c’est la qualité HDMI haute définition sur de longues distances (un câble HDMi ne pouvant pas dépasser 10 m). Il faut donc une camera ou camescope compatible , et/ou  des convertisseurs du SDI vers le HDMI pour brancher sur la TV et inversement si vous avez un camescope qui sort en HDMI. Compter une centaine d’euros pour un convertisseur.
  • Une autre solution moins onéreuse est de convertir votre signal HDMI via des boitiers qui permettront d’acheminer le tout dans des câbles ethernet RJ45 catégorie 5E minimum, et de redécoder à l’arrivée vers votre TV, cela permet de longues distances (une centaine de m) comme le SDI. Certains de ces boitiers extendeurs HDMI (pas tous) peuvent transiter par votre réseau local internet LAN, on les appelle des extendeurs HDMI  sur IP, attention cela consomme de la bande passante sur votre réseau (environ 130 Mbps), et il est possible qu’il y ait une certaine latence (délai entre l’image, en retard par rapport au son de la sono de l’église). Convertisseurs classiques à partir de 40 euros, convertisseurs sur ip transmetteur + récepteur 80 euros minimum (marque Mirabox), on peut ajouter pour ces derniers(sur ip)  autant de récepteurs que l’on veut (jusqu’à 200 !), minimum 40 euros. Avec certains de ces boitiers sur ip, on pourrait imaginer utiliser en réseau local LAN des prises CPL sur le courant électrique, ce qui supprimerait nos besoins de câbles, mais je n’en ai pas encore trouvé !!! La marque Mirabox ne fonctionne pas sur CPL.
  • La norme NDI se développe de plus en plus, (surtout aux USA) elle permet de transiter sur de longues distances et de connecter de nombreux appareils via votre réseau internet local LAN, et ceci sans latence, et depuis n’importe quel endroit de ce réseau local (et donc on pourrait en théorie utiliser des prises CPL minimum 500 Mbps, donc pas besoin de câbles). Mais il faut des appareils compatibles (cameras PTZ Optics ou Newtek etc.) ou des convertisseurs spécifiques NDI (environ 250 euros pièce ?), et cela mange encore plus de bande passante sur votre réseau, il faut donc des routeurs ou switchs capables de supporter les Gigabit, il vaut mieux dédier un réseau local spécifique pour cela, à part de votre connexion internet sur le web.

 

Coût des écrans TV :

Tout dépend de la configuration de votre église, il vous faudra peut être au minimum 4 écrans TV  (2 par nef latérale) d’au moins 50 pouces (130 cm) de diamètre, fixés si possible sur des murs latéraux ou aux piliers, ou sur des pieds solides et stables de grande hauteur (minimum 2m50) si vous ne pouvez pas percer sur les murs. Côté prix en 2019, compter environ 400 euros pour un écran plat HDMI 1080 50 pouces, 50 à 100 euros pour une fixation au mur, 800 euros pour un grand pied support si vous ne pouvez pas fixer au mur (marque CHIEF jusque 2m50, ceux qui sont moins chers à 100 euros ou sur roulettes ne montent qu’à 1m90, c’est insuffisant quand les gens sont debout – si vous en trouvez dites-le moi !), le plus simple est peut être de fabriquer le pied vous-même avec des barres de bois extérieur de jardin et des socles de fixation en acier (2 barres de 2m50 à 20 euros chacune, 2 socles à 5 euros, 2 demi-barres en équerre au sol pour la stabilité et un support accessoire à 30 euros pour fixer l’écran TV sur l’ensemble..).

On peut aussi à la place d'écrans TV utiliser des vidéoprojecteurs sur grands écrans, mais c'est peut être moins pratique à l'usage...

 

A la basilique d’Alençon, depuis quelques années, nous utilisons 2 cameras SONY PTZ SDI professionnelles (3000 euros environ la camera), 4 écrans TV 48 pouces sur pieds CHIEF, une régie vidéo avec mixage SONY 2500 euros permettant aussi une diffusion sur You Tube, un écran de contrôle HDMI, un joystick SONY pour piloter à distance les caméras, le tout branché sur la sonorisation de l’église – Total 15000 à 20000 euros.

A la cathédrale de Sées, fin 2019, nous allons connecter notre système vidéo (dont caméra principale Dahua PTZ zoom *30 – environ 1000 euros) en sortie HDMI à un système extendeur HDMI sur ip Mirabox (un transmetteur sur un switch 4 entrées à 15 euros : un transmetteur + 4 récepteurs total 200 euros)  vers 4 écrans TV via 4 longs câbles RJ45 catégorie 5E de plusieurs dizaines de mètres qui partent depuis le système dans la tribune de l’orgue jusqu’en bas aux 4 écrans (une centaine d’euros pour le câblage).

Le fait d’installer une camera de surveillance puissante PTZ (pilotable à distance) dans la tribune de l’orgue nous permet de pouvoir zoomer sur le célébrant, ou d’avoir une vue fixe générale sur le chœur, elle est HDCVI (et non IP) pour avoir très peu de latence sur les écrans TV.

La tribune est fermée à clé, donc pas de soucis de vols, et la situation au fond de l’église en face du chœur permet de balancer nos câbles de manière symétrique et identique vers les 2 nefs latérales.

On peut donc ainsi résumer un coût d’installation basique, avec l’exemple d’une seule caméra installée en tribune, pour un total d’environ 3000 à 4000 euros :

  • Camera Dahua HDCVI PTZ zoom *30 + boitier XVR Dahua sortie HDMI + câble BNC pour jonction des deux : 700 à 1000 euros (on peut aussi prendre une camera fixe HDCVI  avec petit zoom dans les 200 euros seulement).
  • Boitiers extendeurs HDMI sur IP 1 transmetteur + 4 récepteurs : 200 euros
  • Un switch 4 entrées 15 euros (ou un routeur internet utilisé en réseau local – 40 euros ?)
  • Câblages ethernet RJ45 : 100 euros (pour 100 à 200 m)
  • 5 câbles HDMI : 50 euros environ…
  • 4 écrans TV 50 pouces avec fixations sur murs ou trépieds réalisés artisanalement :  de 1500 à 2000 euros.
  • Si on veut diffuser en plus en direct sur You Tube, on ajoute un boitier Cerevo liveshell pro à 500 euros + splitter hdmi et câbles 50 euros.

Voilà, merci pour vos expériences et vos retours !

 

En plus de la possibilité de nous solliciter pour une aide ou un audit personnalisé pour vos projets (voir fiche contact),

ce site internet est une mine d'astuces, de renseignements pratiques et techniques pour vos directs.

Pourriez-vous faire connaître notre site www.directcatholique.fr autour de vous ?

Grand MERCI, et union de prières !