Imprimer
Catégorie : La vidéo
Affichages : 5200

 

 

Pour tous les goûts... Et pour tous les prix !

 

Là aussi une règle d'or : plus votre prise d'image sera de bonne qualité, plus le rendu final sera bon pour l'internaute qui regardera (même en basse résolution)..!

 

 

Evitez donc la webcam de base (sauf pour vous entraîner si vous débutez) - Dissociez la prise d'image et la prise son audio, c'est mieux (cf plus haut).

Si on devait classer les types de cameras, par ordre de la meilleure à la moins bonne qualité :

  • Cameras PTZ professionnelles avec sortie SDI (ou HDMI pour courte distance, moins de 10 m) ou NDI, avec joystick pour les piloter de manière fine. Marques : sony SRG, Panasonic, Sharp, PTZ Optics... Compter 1500 à 3000 euros par camera.
  • Camescopes portables de qualité avec sortie HDMI (HD ou 4K), minimum 500 euros.
  • Cameras de videosurveillance de dernière génération, style Dahua ou Hikvision. Ptz ou fixes, HDCVI ou IP (voir plus bas). A partir de 50 euros, jusque 1200 euros pour PTZ avec zoom puissant. + DVR, XVR ou NVR (boitier permettant de raccorder ces cameras, et de sortir un flux en HDMI) + éventuellement un joystick pour mieux piloter qu'avec une simple souris reliée au XVR.
  • Smartphones utilisés pour la vidéo. Si vous êtes adeptes des Iphone et Ipad, vous pouvez diffuser en mode multi-cameras avec un logiciel payant type Switcher studio. Les téléphones portables ont des caméras de plus en plus perfectionnées, et qui donnent une très bonne image fixe.
  • Camescopes basiques sortie HDMI (200 euros).
  • Cameras analogiques (sortie RCA ou AV, encore appelée CVBR), camescopes ou de surveillance.
  • Webcam...

 

 

 

Les webcams :

 

Evitez les webcams car actuellement, elles  ont besoin de beaucoup de lumière et n'ont pas cette qualité de définition,(sauf les webcams HD), les images obtenues sont parfois saccadées et l'on ne peut pas bien zoomer... De plus, les saccades vidéo peuvent interférer sur la qualité du son ! 

En outre, il vous sera difficile (voire impossible !) de combiner plusieurs webcams en même temps, et de les mettre sur des trépieds stables, et aussi à une longue distance de votre ordinateur (rallonges usb limitées, sinon utiliser des rallonges dites "actives" de 10 m)...

Si vous n'avez que cette possibilité, prenez par exemple une webcam Logitech haut de gamme.

 

 

 

Les camescopes :

 

Aide pour un choix de camescope : privilégiez les bonnes marques (PANASONIC, SONY, JVC, CANON...), avec une sortie vidéo directe HDMI, une prise casque, prise micro, image HD (haute définition - éventuellement 4K), et si possible stabilisateur d'image optique (et non seulement numérique)... Avec toutes ces caractéristiques, compter minimum 500 euros... Les Panasonic (ex VX-870 ou ultérieurs) ont des zooms puissants et une bonne luminosité (utile quand vous filmez de loin, par exemple dans une église depuis une tribune d'orgue).

 

Pour des petits budgets (qualité correcte, mais pas excellente):

Exemple de camescope premier prix, en HD, le CANON HR806  semble être le plus utilisé (environ 250 euros, mais il n'a pas d'entrée microphone).

Il peut être utile d'avoir dessus une entrée pour microphone additionnel et une sortie casque (si vous voulez faire des interviews ou autres opportunités), dans ce cas on montera un peu de gamme avec le SONY HDR-CX450 (environ 400 euros) ou HDR-CX625 (environ 450 euros).

Ou encore le Panasonic VX-870 cité plus haut (4k et très bon zoom - 450 euros - Pour le même prix donc, on a quand même un cran de qualité au dessus). L'avantage de ce dernier et que l'on peut l'alimenter via usb 5V (et non les Sony), donc il devrait pouvoir être utilisé en mode mobile avec une batterie externe !

 

Si vous avez un budget plus conséquent :

Passez sur des modèles (4K) de plus haute gamme (toujours des marques connues, vérifier qu'il y a un bon zoom - un zoom *10 sera trop faible, il faut minimum 20), à partir de 700 ou 900 euros, vous ne regretterez pas votre achat ! Nous conseillons la SONY FDR-AX43 (zoom *20, mais il faut une bonne luminosité), à environ 700 euros, voir aussi la gamme PANASONIC.

 

La meilleure qualité d'image est obtenue via la prise HDMi de votre camescope (surtout s'il est HD ou 4K) , l'idéal alors est d'utiliser avec un boitier style cerevo ou teradec (sinon vous aurez des difficultés à passer via un ordinateur pour faire du live, mais il existe des petits boitiers convertisseurs usb-hdmi - par exemple Elgato cam link -  pour acheminer l'image sur votre ordi). Vous pouvez cumuler 4 camescopes en sorties HDMI en utilisant l'ATEM mini/pro (moins de 600 euros) - ou le YOLOBOX PRO (voir autre article spécifique dans ce site) !

N'oubliez pas de paramétrer votre caméscope pour qu'il n'affiche pas d'infos en sortie écran HDMI ou TV, sinon vous aurez toutes les infos internes sur votre live.

Il existe aussi des petits répartiteurs HDMI vendus en grandes surfaces à 30 euros et qui vous permettent de connecter 5 sources vidéos (mais il y a une latence d'image noire à chaque changement de source) !

 

 

 

Une bonne option : le matériel de vidéo-surveillance...

 

Dans certains lieux, il existe des caméras de surveillance, mais il faut tester la qualité avant. En tous cas, vous pouvez utiliser leur câblage ! Maintenant, il existe des cameras HDCVI de très bonne qualité (marque Dahua).

Vous pouvez aussi connecter votre boitier cerevo ou ATEM (voir dans un autre article) sur la sortie HDMI d'un boitier DVR ( XVR Dahua par exemple) pour diffuser et gérer un ensemble de cameras de surveillances. A savoir : pas besoin d'acheter un disque dur pour faire fonctionner ces DVR (cela ne sert que pour enregistrer sur place pour la vidéosurveillance), par contre il faudra désactiver toutes les alarmes sur ces serveurs sinon ils vont bipper en continu ! A noter 4 ou 5 bips stridents au démarrage de l'appareil, cela peut être gênant...

Les cameras HDCVI DAHUA sont intéressantes dans ce cas.On peut aussi utiliser les très bonnes IP DAHUA PTZ avec un zoom puissant (il y a un délai à synchroniser à l'audio, sinon décalage par rapport à l'image). Ces cameras donnent une très bonne image, même en basse luminosité (cameras "starlight") !

 

Avantages des cameras HDCVI :

  • Haute définition, il en existe à 6 ou 8 MegaPixels !
  • Simple de mise en place et utilisation
  • On peut utiliser un ancien câblage analogique de videosurveillance
  • Les cameras PTZ sont faciles à piloter via une souris connectée en usb au boitier XVR.
  • Leur alimentation peut être fournie via le câblage, donc un seul bouton à proximité pour tout allumer et éteindre en même temps, pas besoin d'aller brancher chaque camera dans une prise électrique !
  • Bonne résolution en faible luminosité (privilégier les cameras "Starlight").

 

Comment choisir le bon objectif ou la bonne focale de sa camera HDCVI ?

Voici le tableau fourni par le site www.video-surveillance-direct.com :

Rappelons qu'en vidéo-surveillance, la distance focale est la distance comprise entre le foyer du système optique et le plan de formation de l'image sur la surface du capteur CCD de la caméra. Cette valeur s'exprime en mm.

Lors de l'installation d'un système de vidéo surveillance, l'emplacement de la caméra et la zone à couvrir étant des données qui s'imposent, l'installateur doit choisir la caméra dont la focale sera la mieux adaptée à la situation.

Ainsi, à l'aide du tableau ci-dessus, on voit qu'une focale de 6 mm sera la mieux adaptée pour filmer au mieux l'ensemble d'une scène d'une largeur de 14 mètres lorsque la caméra est située à 18 mètres (exemple 1). En revanche, si la caméra est située à 10 mètres, une focale de 3,6mm sera plus conseillée (exemple 2).

Néanmoins, si vous avez un doute, orientez vous vers une camera à focale variale, ou à zoom intégré ! (conseils repris via le même site de video-surveillance).

 

En 2019, la camera qui nous semble être de bon rapport qualité-prix (attention nous ne l'avons pas testée !) est la camera Dahua DH-SD56230V-HNI car à la fois connexions HDCVI, SDI, HDMI, IP, 2MP et zoom *30 ! de plus assez compacte et polyvalente :

https://www.dahuasecurity.com/asset/upload/product/20180706/SD56230V-HNI_Datasheet_20180704.pdf

 

 Le cas particulier des cameras IP :

 

Peut-on utiliser une camera de surveillance IP (numérique - fonctionne via internet) pour faire du direct live vidéo ?

Les cameras Ip vous permettent de surveiller un lieu à distance via un ordinateur ou smartphone connecté au web, mais ne diffusent pas à priori pour un nombre illimité d'internautes sur une page web (sauf à utiliser le système décrit plus haut avec un XVR ou NVR connecté en HDMI sur un boitier Cerevo).

Dans ce cas, soit vous captez votre image de surveillance sur votre ordinateur et vous la rediffusez via les plates-formes décrites selon les procédures décrites précédemment avec Open Broadcaster par exemple, soit vous utilisez certaines marques de cameras IP qui vous permettent de le faire automatiquement via un logiciel supplémentaire : c'est le cas pour les cameras AXIS (assez chères) de dernière génération avec le logiciel Camstreamer (gratuit en version d'essai apparemment, sinon payant par chaque camera - environ 270 euros) connecté à un compte Youtube Live. Sur certaines cameras AXIS, on peut ajouter un petit module IP (Axis T6101) qui permet d'y relier le son audio de votre sonorisation, tout cela permettant une bonne diffusion sur You Tube ou autre sans ordinateur et sans boitier de type cerevo.

Si vous vous y connaissez un peu, vous pouvez connecter directement des cameras ip via leurs adresses RTSP sur OBS (en ajoutant en source média), sans avoir besoin d'adaptateur usb pour entrer sur l'ordinateur ! Il y a une petite latence d'image à corriger en retardant le son audio. Les adresses RTSP diffèrent selon les marques de cameras ip, et apparemment toutes les marques ne fonctionnent pas (Dahua fonctionne, renseignez-vous avant)... Ce système est bien pratique pour switcher entre plusieurs cameras (pas besoin de switch physique !).

Une meilleure solution est de brancher ses cameras (HDCVI Dahua par exemple ou IP) sur son boitier DVR (ou XVR plus polyvalent, ou NVR exclusivement IP), puis de raccorder ce dernier à un boitier type Cerevo ou Atem mini via HDMI : résultat bluffant !

 

Pour un système à plusieurs cameras HDCVI ou IP sur un boitier XVR, DVR ou NVR, soit on change les vues avec la souris connectée en usb sur le xvr (mais cela ne fait pas très pro), soit on utilise un boitier xvr pour chaque camera, ce qui donnera autant de sorties hdmi que l'on connectera par exemple à un mixeur cerevo livewedge ou ATEM mini, soit on utilise un joystick Dahua qui permet de switcher de manière assez rapide (mais oubliez les fondus enchaînés !).

En tous cas, les cameras ip se développent de plus en plus, avec une très bonne qualité vidéo, l'avantage est que l'on peut les faire bouger et zoomer via la souris ou un joystick, et à distance depuis son smartphone (pour les cameras PTZ Pan Tilt Zoom) avec une application dédiée, ou depuis chez soi dans son canapé via l'interface SmartPSS Dahua de votre ordinateur !

Attention : il y a une faible latence en camera IP, c'est mieux de prendre du HDCVI (beaucoup moins de latence). Mais l'avantage d'une camera IP est que vous pouvez la placer loin de vous, via prise CPL (voir plus bas)  pour accès au réseau ou autre...

Les cameras IP peuvent avoir une qualité encore meilleure que le HDCVI, mais elles sont un peu plus compliquées à paramétrer.

 

 

Si vous désirez solliciter une société professionnelle pour installer tout votre système, nous vous conseillons SYNGATE, société qui a l'habitude des églises (et qui travaille aussi avec KTO en 2019/20), ils installent même des solutions complètement automatisées qui filment en fonction des micros utilisés dans l'église en question ! Regardez les chaînes You Tube de la paroisse St Ruf à Avignon ou ND Salette à Paris.

 

 

 

Le haut de gamme en matériel "classique" :

 

Sur des cameras haut de gamme (on quitte le domaine de la videosurveillance ou des simples camescopes) PTZ de haute qualité (Sony, Panasonic, Canon, Sharp, PTZ Optics..), les connexions SDI permettent d'acheminer un flux vidéo de qualité HDMi sur de très longues distances (pour du HDMI, pas plus de 10 m de câble), mais il faudra les alimenter sur une prise de courant à proximité, à moins de rajouter un câble spécial pour l'alimentation (câble électrique d'alimentation ou alimentation POE via RJ45 possible sur certains modèles).

 

Pour l'avenir (voir plus bas), la tendance va vers les connexions et cameras NDI (un peu l'équivalent du HDMI, mais via des câbles RJ45 catégorie 6 ce qui permet de TOUT câbler de cette manière et même d'utiliser l'alimentation des cameras via ces mêmes câbles - Alimentation dite "PoE"). Dans ce cas, il faut plutôt s'orienter vers les dernières cameras PTZ-Optics ou Newtek, mais il vous faut du très haut débit dans votre réseau local... Et il paraît que c'est un peu galère à installer et paramétrer au début... donc à réserver pour les pros !

 

 

 
Résoudre les problèmes de distances caméras/régie :

  

Si vous travaillez avec des Iphones et Ipads, vous pouvez utiliser en wifi l'application Switcher Studio :

Un nouveau système de chez Roland (2022) semble aussi très prometteur : le Roland AeroCaster qui permet d'utiliser jusque 4 smartphones via un Ipad, le tout sans fil (voir notre rubrique "Diffuser en direct")

 

Si la source VIDEO est trop éloignée de la source AUDIO, on peut utiliser  des connecteurs "baluns - video" qui permettent de relier des cameras sur de longues distances grâce à un câble UTP catégorie 5 ou mieux 6 -  RJ45 (on peut aller parfois à + de 600 m voire 2 à 3 kms ! Coût d'un câble de 100 m sans les connexions : 30 à 40 euros).

Il existe maintenant des baluns HDMI-RJ 45.

 

Etude de cas concret pour cameras filaires fixes avec des signaux analogiques (Attention : étudié pour des connexions CVBS RCA, donc déjà qualité video de base pas géniale, mais ce système peut être utilisé pour des caméras HDCVI de surveillance, de meilleure qualité vidéo, ou aussi pour du HDMI avec des baluns spéciaux). Projet d’installation d’un système automatique de retransmission audio vidéo depuis une église :

Configuration du lieu : nous avons installé notre régie de diffusion à la sacristie, à côté du meuble de sonorisation de l’église avec sortie audio d’enregistrement (par ex sortie RCA line out sur la table de mixage) qui nous permet ainsi de prendre le son à sa source, donc dans la meilleure qualité possible. 

Problème : pour filmer, nous pouvons installer une camera fixe (sortie vidéo RCA) dans la chaire de l’église, ou à la tribune de l’orgue, de manière à filmer une vue d’ensemble des célébrations, offices ou conférences dans le chœur. Or comment amener ce signal vidéo jusqu’à la sacristie, puisque ces endroits sont éloignés de plusieurs dizaines de mètres ? Et en sachant qu’un câble de liaison vidéo classique perd rapidement de la qualité d’image en fonction de la distance, et que les systèmes sans fil n’aiment pas les obstacles… 

Solution : installer un (ou des câbles) UTP (catégorie 5 minimum – RJ45) de bonne qualité pour relier la camera jusqu’au boitier de diffusion de direct (ou ordinateur) installé dans ou à côté de la sono à la sacristie. Ce câble sera connecté à chaque extrémité par prises RJ45 sur une paire de baluns vidéo (émetteur-récepteur passifs, permettant une liaison jusqu’à 400 m, voire plus si paire active). Il existe  maintenant des baluns capables de prendre en charge un signal HDMI. 

Exemple de paire passive de baluns (audio + vidéo + alimentation) :

 

L’avantage de cette paire de baluns ci-dessus est que vous pouvez aussi brancher l’alimentation (maxi 12V) de la camera dans le meuble sono, et alimenter ainsi à distance la camera. Ce qui permet de tout allumer (sono + camera + boitier Cerevo pro ou Atem mini – voir plus bas) en même temps depuis une seule manipulation (mettre la prise générale sur le secteur) et au même endroit ! Idem pour éteindre tout le système, pas besoin d’aller dans la chaire ou dans la tribune de l’orgue pour éteindre la camera !

ATTENTION : pour les cameras HDCVI alimentées de la sorte, pour du 12V 1A, il est conseillé de ne pas dépasser 25 à 27m de longueur de câble RJ45, après on perd de la puissance pour alimenter, on est obligé d'augmenter le voltage en proportion... Se renseigner avant d'acheter les baluns.

Il ne reste plus qu’à faire passer de manière discrète le (ou les) câble(s) dans l’église, depuis la sacristie jusqu’à la tribune de l’orgue ou la chaire (ou ailleurs : près du chœur…), puis d’y fixer à chaque endroit une camera orientée vers le chœur, et alimentée via le câble.

NB : pour une camera installée dans une tribune d’orgue, prévoir un objectif puissant pour une bonne image !

On peut aussi prévoir jusqu’à 4 câbles différents pour 4 cameras positionnées différemment, on peut réunir 4 images sur un même écran avec un petit système additionnel… 

Si votre camera est en sortie vidéo HDMI, il existe aussi des baluns spécifiques (style Mirabox, appelés extendeurs HDMI over IP), sinon c'est le signal audio que vous acheminez jusqu'à la camera ! (consultez notre rubrique "Audio").  

A savoir : pour les cameras HDCVI, on utilisera directement des câbles BNC ( de type RG59 ou KX6) couplés à un câble d'alimentation sur le même fil, pouvant aller facilement à plusieurs dizaines de mètres, donc pas forcément utile de prendre du RJ45, d'autant que le RJ45 limite la longueur pour l'alimentation de la camera (sinon augmenter le voltage proportionnellement à la distance, mais çà devient plus compliqué à calculer).

 

Si vous avez des cameras IP, utilisez directement des câbles RJ45 ethernet cat. 5 ou 6 minimum, éventuellement des routeurs et prises CPL si vous ne pouvez pas installer des câbles (les prises CPL fonctionnent sur des distances d'environ 300 m, mais elles doivent être branchées à partir d'un routeur, et sur le courant d'un même compteur, et pas en triphasique). Certaines cameras sont POe (power over ethernet), càd qu'elles peuvent être alimentées directement via le câble ethernet (si votre routeur ou switch fournit une alimentation POe aussi).

 

Peut-on utiliser des liaisons sans fil ?
 
Oui, c'est possible, si vous avez des caméras à sortie HDMI ou SDI, il existe des transmetteurs-récepteurs HF, allez voir du côté de la marque Hollyland (gamme Mars 300 pro, 400 pro, ou mieux Cosmo C1... Compter au minimum 400 euros) - Attention, les distances ne doivent pas dépasser quelques dizaines de mètres (jusqu'à parfois 90 m quand même), et sans obstacles ni murs. Prévoyez une bonne alimentation ou des bonnes batteries. Sachez qu'ils ont une très faible latence d'image.
 
 
 
Si vous ne pouvez utiliser aucun des systèmes cités ci-dessus, pour cause de trop grande distance, d'obstacles ou impossibilité de tirer des câbles, et si vous avez sur place un réseau électrique non tri-pahsique et relié au même compteur, il vous reste l'option prise CPL + extendeur réseau HDMI sur IP , mais je ne connais qu'un seul modèle qui fonctionne avec la CPL, me contacter svp :

 

Attention, il existe des dizaines de modèles sur internet, mais seul ce combiné émetteur-récepteur fonctionne via prises CPL. Attention enfin, il y a une latence d'images non négligeable (donc utilisation surtout pour des images à champ large, sans zoom sur les orateurs)... On peut aussi utiliser ce système via routeurs Wifi au lieu de CPL (très pratique pour relier sans fil la tribune de l'orgue à la chaire !), on peut également utiliser ces solutions pour acheminer le son audio de la sono sur de longues distances (voir rubrique "Audio").
 
 
 
 

Le mixage avec du matériel moderne (consulter autre article spécifique sur ce site !) : ici

 Consultez notre rubrique "Diffuser en direct"C pour plus de précisions sur la YOLOBOX PRO, qui est le top du top...

Avec un encodeur, un commutateur, un moniteur et un enregistrement intégrés, YoloBox est un appareil de studio et de lecture qui vous permet de faire du streaming en direct Full HD, de la production multi-caméras, de l'image dans l'image, des filigranes et bien d'autres.

 
 
2 entrées HDMI (attention, 1 seule en 1080p !), on peut aussi entrer de la vidéo via la prise usb avec une webcam... Et une entrée LINE In audio.
 
 
 
Pour diffuser en direct sur You Tube ou autres, le système utilise la plate-forme gratuite de YoloLiv, ce qui permet de diffuser simultanément sur 3 destinations gratuitement (You Tube + facebook + twitch par ex). Pour le flux internet, on peut se connecter via câble RJ45, ou wifi, ou insertion d'une carte SIM 4G (ce dernier mode ne semble pas toujours facile à connecter sur la yolobox).
 
Cette solution semble très pratique (tout-en-un, pas besoin d'écran de contrôle supplémentaire, ni d'ordinateur).

 

Lors de grands évènements diocésains, le diocèse fait parfois appel à une équipe VIDEO pour rediffusion de l'évènement le jour même sur des écrans TV ou grands écrans sur le lieu en question (pour les grandes assemblées). Demandez aux techniciens de vous fournir le flux video (et éventuellement audio) par un câble BNC (flux SDI) ou HDMI, vous aurez la meilleur qualité d'images possible avec les transitions et multiples caméras fournies ! (N'oubliez pas d'avoir un convertisseur video USB pour votre ordinateur, ou alors un boitier de direct - Attention les CEREVO, ATEM ou YOLOBOX n'acceptent que le HDMI, pas le format SDI, il faut le convertir en HDMI avec un adaptateur spécial de SDI vers HDMi de type Blackmagic - env 70 euros).

 

 

Autres alternatives :

 

Nouveauté 2016/2017 : La plate-forme Livestream lance "MEVO", une mini caméra et une appli mobile compagnon avec smartphone ou tablette pour filmer et diffuser facilement des  événements en direct avec le rendu d’un professionnel. Il s’agit d’une caméra 4K qui  tient dans une poche et se commande depuis une appli mobile sur son smartphone. très intéressant pour un rendu haute définition, simulant 9 cameras distinctes possibles (mais ces 9 vues proviennent d'un seul angle de vue)! Plus besoin d'ordinateur ou de boitier pour diffuser en live ! Diffusion possible sur livestream, Facebook, youtube etc... Compter 500 euros pour la camera de base, + 200 à 300 euros pour les accessoires... On peut prendre aussi le son directement depuis son téléphone ou depuis la camera (intéressant pour se connecter sur une sono, avec un adaptateur iRig2, vous connectez votre smartphone dessus pour avoir un son de bonne qualité, et vous placez votre camera dans un autre endroit pour filmer - On peut soit diffuser directement en 4G depuis le téléphone, soit connecter camera + smartphone sur un même réseau wifi, ce qui permet d'éloigner encore plus les 2 appareils).

 

Pour ceux qui sont seuls à être à la technique, de manière simple et basique (pas besoin d'être un pro), MEVO est donc un bon compromis, mais il n'y a pas de zoom (on sélectionne seulement en plus gros une partie choisie de ce que filme la camera), et on ne peut connecter qu'une seule MEVO. Achetez la dernière génération, c'est-à-dire la MEVO PLUS (et non MEVO) car elle a une meilleure connectivité wifi. Autre inconvénient, en basse luminosité, cette camera ne semble pas top...

Avril 2020 : Mevo annonce la MEVO START, avec une autonomie de 4 heures, une meilleure sensibilité à la lumière, une entrée minijack pour microphone ou line in, toujours disponible avec appli mais apparemment sans multivues, par contre on devrait pouvoir switcher entre plusieurs cameras via un seul téléphone mobile :

 ATTENTION quand même avec les cameras MEVO, c'est une solution pratique, mais beaucoup d'acheteurs sont déçus de la qualité vidéo pour le prix... Nous n'avons pas testé !

 

 

 

L'avenir, le protocole NDI ?

 

 

N'oublions pas que désormais la norme NDI (équivalent du HDMI et SDI, mais via un réseau local ip, avec notamment la marque NewTek), très utilisée aux USA et à très faible latence se développe de plus en plus, et permet de tout gérer via le réseau local (même les vidéo-projecteurs sur place et autres écrans !).

Il existe maintenant des cameras (Newtek, PTZOptics, Panasonic...), tables de mixage et autres (convertisseurs HDMI-NDI) dans cette norme, et même des applications pour vos smartphones android (IP webcam ?) et Iphone (NDI-HX).

Si vous voulez faire du direct en wifi avec plusieurs smartphones, cette voie serait envisageable... A tester !

Vous créez donc sur place un réseau local ethernet, avec des câbles (utilisable sous POe - Power over Ethernet) et routeurs (attention il faut du haut débit de l'ordre du GigaBit !), et vous branchez votre matériel par ce biais sur de longues distances. Vous installez par exemple vos cameras dans l'église, et votre régie de contrôle dans la sacristie ! Vos ordinateurs et logiciel OBS peuvent fonctionner sous NDI. 

Attention, c'est plutôt pour des techniciens avertis... Pas besoin d'installer une usine à gaz coûteuse dans une église qui n'aura besoin que de 2 caméras...

 

En plus de la possibilité de nous solliciter pour une aide ou un audit personnalisé pour vos projets (voir fiche contact),

ce site internet est une mine d'astuces, de renseignements pratiques et techniques pour vos directs.

Pourriez-vous faire connaître notre site www.directcatholique.fr autour de vous ?

Grand MERCI, et union de prières !